• Honneur à un futur Chevalier de l'Ordre....Zoom

               

     

     

     

     

     Dans quelques jours quelqu’un de "Chair" et Cher recevra cette distinction d’honneur des mains de la Nation, celle de Chevalier de l’ordre de la légion d’honneur.  Voilà donc un joli prétexte pour Zoomer sur un acte peu banal. Gallimard en propose tout un livre. C’est dire son importance.  En voici les lignes directrices reprises ici sans changer un seul point pas même une virgule.

     

    Selon quels critères ? 

    » Mérites éminents : Pour être admis dans l'ordre de la Légion d'honneur, le candidat doit, sauf cas exceptionnels, justifier d'au moins 20 ans de services publics ou d'activités professionnelles, assortis de "mérites éminents". Qu'est-ce qu'un "mérite éminent" ? Difficile à définir, reconnaît lui-même le secrétaire général de l'Ordre : "Il faut être irréprochable dans son métier et faire quelque chose en plus, qui sorte de l'ordinaire et nous distingue : être créatif et donner aux autres en général". Un artisan aura davantage de chances d'être distingué s'il aide à former des jeunes auprès des "Compagnons du devoir".

     

    » Un comportement irréprochable : Un futur légionnaire doit aussi être irréprochable dans son comportement. Avec l'aide d'un juriste, le Conseil de l'ordre mène en effet une enquête "de moralité et d'honorabilité". Un extrait de casier judiciaire est demandé et toute condamnation est disqualifiante. Le comportement dans la vie familiale est aussi pris en considération.

     

    » Nominations et promotions : L'Ordre national de la Légion d'honneur est structuré en 3 grades (chevalier, officier et commandeur) et deux dignités (grand officier et grand'croix). On ne peut accéder à l'ordre de la Légion d'honneur qu'au grade de chevalier.

    Un avancement dans la Légion d'honneur doit récompenser des mérites nouveaux et non des mérites déjà récompensés. Et les délais de promotion sont réglementés : il faut 8 ans minimum à un chevalier pour devenir officier, 5 ans à un officier pour devenir commandeur et 3 ans aux commandeurs et grands officiers pour être élevés respectivement à la dignité de grand officier ou de grand'croix.

     

    » Exceptions : Députés et sénateurs ne peuvent être nommés ou promus dans l'ordre de la Légion d'honneur (sauf pour faits de guerre).

    »  Depuis 1962, le code de la Légion ne prévoit pas d'admission à titre posthume. Néanmoins, le Premier ministre peut nommer ou promouvoir, dans un délai d'un mois, des personnes tuées ou blessées dans l'exercice de leur devoir : la procédure est alors immédiate.

    »  Les étrangers peuvent être décorés en fonction de leur personnalité et des services rendus, mais ne font pas partie de l'Ordre

    http://www.linternaute.com/actualite/savoir/06/medailles-decorations/legion-honneur/1b-criteres.shtml

    http://www.decitre.fr/livres/La-Legion-d-honneur.aspx/9782070765256 

             

                                    

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :