• Mais, que s'est-il passé dans la chambre 2806 ? Et dans La chambre 1888 de Van Gogh ?

    LES CHAMBRES/STARS DE L'HISTOIRE

     

    Que s'est-il passé dans la chambre 2806 du Sofitel de New York le samedi 14 mai entre 12 h et 12 h 30 ?...Qui peut’l’dire.. ?

    Que s’est-il passé dans la chambre de Van gogh en Arles au mois d’octobre 1888 en compagnie de Paul Gauguin.. ?

    Arles ou New-York, Van gogh ou DSK, les murs ont des oreilles…Van gogh, ne s’est-t-il pas lui-même couper une oreille, trop bavarde ? sans doute…

    Les éléments de réponse sur Wiki…Tant de versions pour de simples chambres qui entrent dans l’histoire par la grande porte pour l’un et la petite pour l’Autre K.

     

     

    La reconstitution: description et analyse

    Van Gogh a choisi sa chambre dans la « maison jaune » comme sujet de sa toile. Il réalise cette peinture en octobre 1888, période pendant laquelle il attend la venue à Arles de Paul Gauguin avec qui il souhaitait fonder un cercle d'artistes.

    L'objet dominant de la chambre est le lit : solide et simple, il suggère la chaleur, le confort et la sécurité. La plupart des autres objets (les chaises, les coussins et les tableaux) sont représentés par paire. Cette représentation contribue à donner une impression de tranquillité, d'ordre et de calme.

    Au dessus du lit se trouvent le portrait du peintre Eugène Boch et du Portrait de Paul-Eugène Milliet.

    Deuxième version

    Van Gogh réalisera deux autres versions de ce tableau. L'original ayant été abîmé, son frère Théo lui demanda d'en réaliser une copie avant que l'original ne soit restauré. Van Gogh peindra donc en 1889 la deuxième version de La Chambre de Van Gogh à Arles (sans toutefois chercher à faire une copie exacte du tableau de 1888) actuellement exposée au Art Institute of Chicago.

    Troisième version

    Encouragé par le résultat, Van Gogh réalisera une troisième version, plus petite (57 x 74 cm), qu'il offrira en cadeau à sa sœur (et non à sa mère comme cela est souvent rapporté). Cette version se trouve au Musée d'Orsay à Paris.

    Analyse

    Une étude approfondie des lignes de fuite montre que l'artiste joue avec les règles traditionnelles de la perspective issues de la Renaissance.

    L'accent pictural est clairement mis sur la couleur  : «  une combinaison rigoureuse des surfaces colorées qui suppléent à l'instabilité de la perspective. 

     

    la description de la chambre en ImagesAnimées...Les murs sont d'un VIOL et Pâle...? tiens!

     

     

     Photo.Droits réservés

    Dans l'antichambreMCEudaric:-)

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    MCE
    Lundi 22 Août 2011 à 17:48
    PURE
    LOL
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :